BloGoyavi, le blog des acteurs du bien-être

Orgone, énergie indispensable à la vie

Centres d'intérêt : orgone
Publié le
  • Orgone, énergie indispensable à la vie

Inventé par un chercheur du siècle dernier, le terme d’orgone désigne une forme d'énergie dont se nourrit tout organisme vivant. Ses travaux de recherche sur ce principe vital furent ensuite approfondis pour amener à la création d'appareils permettant d'accumuler comme de diffuser cette énergie source.

 

D’un bout à l’autre de la planète et depuis la nuit des temps, de nombreuses traditions admettent l’existence d’un champ d’énergie vitale capté par tous les organismes vivants. Ce champ, qu’il soit appelé Prana pour la tradition indienne, Chi pour la tradition chinoise ou Ether pour la tradition grecque, est perçu comme indispensable à l’épanouissement des êtres vivants. L’Orgone, dont le nom a été inventé par Wilhelm Reich, un neuropsychiatre autrichien du début du 20e siècle, est une autre façon de décrire cette énergie de vie.

 

La vision associée à l’Orgone

Elle repose sur les travaux de Wilhelm Reich (1897-1957). Ce neuropsychiatre autrichien, membres de la Société Psychanalytique de Vienne, s’intéresse rapidement à l’énergie humaine, qu’il nomme orgone. Selon le chercheur, cette énergie vitale est indispensable à la vie et se retrouve dans tout système vivant. Il décrit cette bio-énergie comme une sorte de force invisible, constituant le fondement même de l'existence. La théorie de Reich affirme que tous les maux humains résultent de blocages dans l'écoulement de cette force. En conséquence, il concentre ses travaux sur la manière de capter, d'utiliser, d’accumuler et d'une façon générale, de manipuler l'orgone. Mais cette vision, en rupture avec les concepts de l’époque, place Wilhiem Reich à la marge de la science et lui attire les foudres de ses collègues et de l’orthodoxie scientifique.

En 1939, il quitte l’Europe pour les Etats Unis. Il obtient un poste  à la New York School for Social Reseach, où il dispense un enseignement portant sur la biophysique de l'orgone. Ensuite, il poursuit ses expériences fabriquant des appareils pour capter et amplifier cette bio-énergie de façon à guérir ou régénérer des personnes. Il découvre alors que cette énergie est polarisée, qu’il existe une énergie positive qu’il nomme POR (Positive Orgone Radiation) et une énergie négative ou stagnante qu’il nomme DOR (Deadly Orgone Radiation). Lui vient alors l’idée de créer des appareils qui captent le DOR pour le transformer en POR.

Les générateurs ou accumulateurs d’orgone

Les travaux de Wilheim Reich sur l’Orgone on été repris et complétés notamment à partir du Canada, par Don Croft qui a donné libre accès sur le Web à des recettes pour créer des objets dont la fonction est de régénérer l’orgone polluée par les champs d’ondes électromagnétiques. Ces objets ont aussi pour fonction d’accumuler l’orgone positive (POR) et de la rayonner pour annuler l’effet de l’orgone négative environnante (DOR).
L'Orgonite est un objet, ou une famille d’objet, assez simple qui est composé de matière organique mélangée à des particules métalliques auxquelles on ajoute un cristal de roche. Certains fabricants mettent des copeaux de cuivre ou de laiton, d’autres des feuilles d’or et d’argent ou de la poudre de roche. Mais dans toutes les orgonites on retrouve des fragments métalliques et un cristal de roche, souvent un quartz brut. La matrice composée de résine synthétique et de particules métalliques sert à attirer et à concentrer l'Orgone présent dans l'environnement et le cristal de roche redonne à l'Orgone une vibration naturelle, pour transformer l’énergie négative en énergie positive.

Au-delà des orgonites, de nombreux appareils ou dispositifs utilisent des principes analogues pour accumuler ou diffuser de l’orgone positive (POR) appelée communément orgone tout court. C'est le cas par exemple de certains produits de la gamme Weber Bio comme la Baguette Horus, le Plateau dynamisant ou l'Émetteur d'orgone.

je fais découvrir ce produit à mes amis