BloGoyavi, le blog des acteurs du bien-être

Carole Matassoni, praticienne de massages Bien-Etre

Centres d'intérêt : massage
Publié le
  • Carole Matassoni, praticienne de massages Bien-Etre

A la rencontre de Carole Matassoni, praticienne de massages Bien-Etre en cabinet, en entreprises et formatrice en Toucher Massage ® auprès des soignants (créé par Joël Savatofski, fondateur de l’Institut de Formation Joël Savatofski). Elle partage avec nous son métier et sa passion du toucher par le massage, "un réel outils de soins qui étonne toujours sur les bienfaits obtenus".


 

Quel est votre parcours ? Que faisiez-vous avant de faire votre métier actuel ?
Durant 15 ans, j'ai effectué le métier d'infirmière. J’ai un DU (Diplôme Universitaire) de soins palliatifs et ai notamment travaillé 10 ans dans ce domaine. Salariée d’une structure avec un rythme soutenu, je souhaitais de plus en plus prendre de la distance avec le soin et ce métier pourtant passionnant. Je me rendais dans les services cliniques pour effectuer les soins et animais des formations professionnelles, mais avais de plus en plus envie d’autre chose, de travailler librement et de ne plus avoir au quotidien la maladie et la mort de l’autre, aussi naturelle soit-elle. Mentalement, je me sentais moins heureuse et moins satisfaite professionnellement. Je ne voulais pas pour autant me diriger vers les services classiques. Quand on fait ce métier et que l'on commence à se poser des questions sur son bien-être personnel, on a deux solutions : continuer et supporter les exigences du métier, ou changer de voie. Il était alors hors de question pour moi de me lever le matin et de me dire que je ne pouvais pas être à 100 % dans un univers qui me passionne et me stimule au quotidien.

 

Comment en êtes-vous arrivée à devenir praticienne en massage ?
En 2003, j'ai commencé une formation de niveau 1 à l'IFJS (Institut de Formation Joël Savatofski) pour apprendre les bases du massage de bien-être. Malgré une éducation familiale qui ne portait pas naturellement vers ce domaine, ce fut pour moi, une révélation et une réelle envie de continuer à pratiquer. C'est la raison pour laquelle, en parallèle de mon métier d'infirmière, j'ai passé une deuxième formation de niveau 2 en 2006 dans ce même institut de formation. L'année suivante, j'ai ouvert mon cabinet de massages professionnels.

J'assurais mes deux métiers mais au bout d'un moment, le temps manquait. J'ai choisi d'arrêter mon activité salariée d'infirmière pour me consacrer entièrement à mon nouveau métier de praticienne en massage bien-être. Par la même occasion, je forme des soignants au Toucher Massage®, assure des interventions en entreprises avec le massage assis et anime des ateliers de bien-être.

 

Que faites-vous exactement dans votre nouvelle activité ? Qu'est-ce qui vous comble de bonheur au quotidien ?
Je pratique plusieurs formes de toucher par le massage : massage relaxant, massage pour les femmes enceintes, relaxinésie® (relaxation par le mouvement). Pour ma part, je dirais que l'aspect relationnel prime sur la technique. Cela fait sept ans que je pratique officiellement le massage et j'ai cette impression constante que mon intention bienveillante, mes techniques apprises ainsi que mon expérience et ma créativité apportent détente et relaxation profonde à mes clients.

Durant mes études d'infirmière, j'ai rencontré deux intervenants professionnels qui nous apprenaient certaines techniques de soins par le massage. Cela a dû influencer ma décision de faire ces formations à l'IFJS. Les personnes de l'IFJS sont authentiques et vraies, les relations sont plus qu'agréables. Ce côté humain m'attire énormément. Le travail en équipe est d'autant plus intéressant. En tant que praticienne, je me rends compte que le massage est essentiel à mon quotidien. Il me permet de m’épanouir, un vrai travail de respect, une voie ouverte grâce à mon 1er métier ! Désormais, je suis maître de mon temps et du choix des missions. La liberté n’a pas de prix !


Y a-t-il une composante commune entre toutes les personnes qui viennent se faire masser ?
La composante commune entre toutes les personnes reste le bien-être : s'autoriser une pause, s'offrir un moment privilégié avec soi-même. Parfois, des portes peuvent s’ouvrir et la personne se délivre, se détend, se relaxe en profondeur et offre plus de possibilités dans le déroulement de la séance. Chacun vient avec son bagage, plus ou moins important mais l'essentiel est que la personne se délivre de ses peurs, de ses blocages internes grâce au toucher du massage. Je m'adapte toujours à la personne car le massage reste un moment intime entre elle et moi. Même si un patient vient régulièrement se faire masser, ce n'est jamais pareil. Les rapports entre la pratique et l'histoire du patient sont à prendre en compte : le massage et la famille, le massage et le sexe, le massage et le couple, le massage et la grossesse, etc. C'est toujours une adaptation particulière à la personne et au moment.


Faut-il des qualités humaines particulières ? Ressentez-vous une empathie importante pour vos patients ?
Il faut des qualités humaines, c'est certain : bienveillance, écoute et accueil, bien plus que la maîtrise technique. Le principal est que la personne se sente bien, se laisse aller si elle le peut et le souhaite. Mais on ne peut pas se mettre à la place de l’autre car ce n'est pas notre douleur, notre souffrance. On peut comprendre et écouter mais on ne peut pas absorber sa peine et ses peurs. De même que l'on ne peut pas effacer la peur mais seulement la faire évoluer dans le sens qui semble le plus juste pour chacun. C’est bien de confiance dont il est question.

C'est un cadeau quotidien de voir les personnes se détendre, se libérer. Il peut se passer des ouvertures psychiques et mentales que je n'explique pas moi-même. C'est incroyable ce que les mains apportent à toutes ces personnes, ainsi que la juste présence à l’autre. Je laisse les choses se faire comme elles viennent, je n'anticipe pas la séance car il peut y avoir des points qui interfèrent sans pour autant en savoir la raison. C'est également sensationnel de sentir les nœuds et les courbatures se défaire sous les doigts.


Y a-t-il une séance qui vous a marquée particulièrement ?
Il y a  une séance qui m'a vraiment marquée positivement. Une jeune femme de 35 ans est venue me voir pour se faire masser ; seul problème : elle refusait de se faire toucher le ventre. Personne, pas même son compagnon, n'a pu lui toucher le ventre de toute sa vie. Je lui ai dit qu'on allait voir comment se déroule la séance, qu'on improviserait en temps voulu. Finalement, j'ai réussi à glisser un avant-bras (un toucher plus doux que les paumes de main, moins invasif) puis les mains. Finalement, après quelques minutes de massage, elle s'est mise à pleurer, elle était bouleversée. Elle m'a dit que c'était comme une deuxième naissance pour elle, qu'elle n'aurait jamais pensé que cela puisse se débloquer un jour. J'ai trouvé ce moment splendide. J'étais très heureuse pour elle. Je pense que cela a été possible grâce à la chaleur, la douceur, le respect, l’écoute, transmise à la personne et la mise en confiance dès le début de la séance.


Quelles sont vos astuces bien-être au quotidien ?
La nature a une part importante dans ma vie. J'ai besoin de me sentir comme un seul et même élément parmi les arbres, les animaux. J'ai besoin de toucher, voir et sentir pour me ressourcer.

Je pratique régulièrement l'auto-massage, court mais précis, et de temps à autre je prends rendez-vous chez un de mes confrères pour me faire masser. Cela me permet de ne pas oublier ce que ressentent les personnes qui viennent me voir. C'est important.

Quotidiennement, je m'accorde des temps de pause : lecture, hypnose, musique, exercices de respiration pour me ressourcer et me déconnecter. La musique a aussi une grande place dans ma vie. Même si j'adore mon métier, certaines journées sont plus fatigantes et ces temps de pause m'insufflent suffisamment d'énergie pour repartir travailler, et continuer sur mon chemin….

 

Carole Matassoni consulte à Gap (05000), au 1d chemin du Soleil Levant
06 69 55 64 13

Pour en savoir plus : http://www.carole-matassoni.com/catalog.html 

je fais découvrir ce produit à mes amis

Les commentairesVous devez être connecté pour ajouté un commentaire