BloGoyavi, le blog des acteurs du bien-être

Comment choisir la forme de mon coussin de méditation ?

Centres d'intérêt : yoga, méditation
Publié le
  • Comment choisir la forme de mon coussin de méditation ?

Zut et triple flute : vous avez décidé d'investir dans un coussin de méditation mais avec toutes les formes de coussins de méditation ou coussins de yoga qui existent, vous ne savez pas laquelle choisir. Heureusement, Goyavi est là avec son guide d'achat yoga.

 

 

Les coussins de méditation se déclinent en 4 formes principales :

Il s’agit pour vous de trouver la forme la mieux adaptée à votre morphologie, afin qu’elle vous aide à conserver facilement un bon alignement de la colonne vertébrale tout au long de votre méditation ou séance de relaxation.

 

 

Les coussins ronds

Les coussins ronds sont de forme plus ou moins plate. C’est parmi eux que vous trouverez le plus grand choix de hauteurs différentes et de tissus fantaisies et broderies décoratives.

Nous intégrons ici le traditionnel coussin zafu, qui contrairement aux extensions du langage courant qui englobe parfois sous ce nom l’ensemble des coussins de méditation, représente en réalité un type de coussin bien précis. En effet, le zafu est un coussin rond à larges plis plats, légèrement bombé sur le dessus, souvent très ferme et couvert généralement d’une toile de coton très résistant. Sa hauteur est aux alentours de 15 cm (de 14 à 17 cm selon les modèles) et son diamètre avoisine les 35 cm. C’est LE coussin de méditation traditionnel japonais (bien qu’il serait originaire de Chine) et du bouddhisme zen.

Mais attention à la manière de vous y asseoir : sa large surface peut rendre très tentante l’envie de poser ses fesses sur le dessus bien au centre. Le dos a alors tendance à s’arrondir et c’est là que les douleurs commencent… La voie du milieu n’est pour cette fois peut-être pas la plus judicieuse ! ;)

Alors, pourquoi le coussin zafu fait malgré tout partie des coussins de méditation les plus vendus ? Le grand intérêt du zafu tient dans sa forme arrondie sur les côtés. En vous asseyant  vers le bord, le bassin peut donc y rouler facilement, pour arriver à cette fameuse bascule du bassin grâce à laquelle la colonne se redresse et les épaules s’ouvrent dans la foulée. La respiration abdominale est alors facilitée, ce qui le rend apprécié de nombreuses disciplines énergétiques, dont le yoga. C’est également un coussin polyvalent, sur lequel on peut se coucher dos sur le zafu pour ouvrir le diaphragme par exemple. En revanche, si vous comptez l’emporter souvent avec vous dans vos bagages, attention à son poids : sa taille et sa densité le font compter parmi les coussins les plus lourds.

 

Le rondo, autre grande famille de coussin rond se distingue du zafu par son absence de côtés bombés et de plis plats sur les flancs. Sa forme cylindrique plate le rend plus stable que le zafu. C’est un coussin de méditation qui joue davantage sur l’ouverture des hanches avec ses nombreuses hauteurs disponibles. Pour savoir quelle hauteur de coussin vous convient, nous vous invitons à consulter l’article dédié « Comment choisir la bonne hauteur de mon coussin de méditation ? ».

Il permet également plus facilement d’alterner les positions en passant du tailleur ou Lotus à une assise avec les jambes repliées vers l’arrière. Il est à retenir si vos douleurs viennent plus souvent de vos jambes que du bas du dos.

Enfin, sa forme pure lui donne un côté plus moderne, moins « coussin » que le zafu. Aussi certains aiment-ils l’utiliser en joli coussin de sol original. Il est ainsi parfait pour les enfants qui peuvent s’y poser tout en restant libres de leurs mouvements. Il est aussi très apprécié pour s’asseoir autour d’une table basse. Vous trouverez ainsi de nombreux coussins ronds fantaisie ou brodés. Les thèmes des motifs s’inspirent aussi bien des traditions indiennes avec le signe « Aom » par exemple, que des traditions orientales avec la Fleur de Lotus, ou des courants spirituels avec les Fleurs de vie.

 

 

Les coussins rectangulaires

Les coussins de méditation rectangulaires sont également appelés par certains pratiquants les carrés – peut-être pour leur côté plus droit, plus « net » que les coussins ronds. …Les mauvaises langues penseront plutôt que les méditants ne sont pas  doués pour la géométrie… mais ce sont des mauvaises langues ! ;)  Taquinerie mise à part, c’est ici que vous retrouvez les petits coussins de voyage (le carré … pardon, le rectangle… étant visiblement plus facile à ranger dans une valise) et le petit coussin compact en forme de brique issu des origines du yoga comme les coussins de yoga JAVA KAPOK ou JAVA COCO. Le poids des coussins de yoga de voyage tourne ainsi autour de 1 kg, à près d’1,5 kg pour les plus gros.

Plus ou moins étroits, leur confort reste pourtant assez étonnant, dans le bon sens du terme. Peut-être parce que leur (relative) étroitesse leur offre ce côté roulant qui favorise la bascule du bassin. Les personnes maigres peuvent néanmoins être gênées par l’assise des coussins les plus étroits car le poids repose davantage sur une petite partie des fesses, ce qui a tendance à mâcher les os des postérieurs les moins charnus. Le choix du garnissage sera alors à regarder avec plus d’attention.

Parmi les différents modèles, retenez que les plus plats vous offrirons toujours une assise plus stable quand les plus ronds (des carrés rectangulaires, hi hi !) faciliteront le mouvement du bassin d’avant en arrière. Il n’y en a pas un meilleur que l’autre ; c’est à vous de voir ce qui vous convient le mieux.

Privilégiez dans tous les cas un modèle avec une anse, afin de le transporter plus aisément.

 

 

Les coussins ovales

Les coussins ovales sont généralement des coussins hauts pour favoriser l’assise accroupie ou façon califourchon. Chez la marque Lotus Natural sélectionnée par Goyavi, le CLASSIC OVAL mesure ainsi 21 cm de hauteur. La forme oblongue de ces coussins permet de rabattre vos jambes sur le côté, avec un bassin qui reste ouvert dans l’alignement des hanches, ce qui évite la torsion des genoux.

Si le coussin de méditation ovale est bien entendu tout indiqué pour les personnes préférant la position accroupie (mais un accroupi confortable, hein !), il peut également se révéler très intéressant si vous êtes grand(e) et raide. Il vous permettra en effet de varier la position en passant de l’accroupi (genoux pliés vers l’avant, pieds au sol) à une sorte de seiza (c’est-à-dire à genoux assis sur les talons) version haute, avec la plante des pieds vers le ciel. Une variation d’autant plus bienvenue si vous sentez que vos hanches restent verrouillées en position accroupie.

Pour la même raison, il est aussi indiqué si vous avez les hanches fragiles : vous vous y sentirez mieux que sur des coussins de yoga bas.

Comme l’assise est haute, le coussin de méditation ovale permet également de s’asseoir façon tailleur en pliant les jambes devant soi : elles se croisent plus facilement et sans douleur.

Très polyvalent il n’a peut-être qu’un seul défaut : son poids ! Sa hauteur nécessite un rembourrage important qui se répercute forcément sur sa masse. Mais il peut s’avérer une solution très agréable si vous méditez régulièrement chez vous.

 

 

Les coussins demi-lunes

Les coussins demi-lunes sont des ronds plus ou moins évasés. Très  ouverts, on les appelle des coussins (en forme de) croissants, à l’instar du coussin de méditation YOGA CROISSANT.

Lorsqu’ils ont des plis larges à l’arrière, ce sont des demi-zafu, que l’on nomme coussin fuzen, même si par extension, les coussins demi-lune sans plis sont eux aussi appelés fuzen.

Leur forme est appréciée car elle épouse à merveille le corps en position du Lotus ou du demi-Lotus. Vous en trouverez des plus ou moins hauts (environ de 8 cm à 20 cm), les plus hauts étant inclinés pour favoriser une posture très droite, où le corps peut bien respirer et l’énergie circuler.

Dans tous les cas, les genoux peuvent toucher le sol sans pour autant supporter tout le poids du corps car la forme de croissant soutient davantage les cuisses. Le poids du corps est ainsi mieux réparti. Tendons et ligaments sont eux aussi plus épargnés, la tension de ces derniers étant moindre. De plus, le creux de la lune ou du croissant permet de rabattre au maximum ses talons vers le sacrum. Tous ces avantages en font un coussin de méditation de plus en plus apprécié des pratiquants, qui trouvent assez facilement leur position lorsqu’ils l’essaient pour la première fois.

Il est en revanche moins polyvalent qu’un coussin rond ou ovale, même s’il peut être agréable de glisser votre coussin en demi-lune dans le bas du dos pour le soutenir ou l’étirer en s’allongeant ensuite dessus.

 

 

 

Le BackJoy, une alternative au coussin de méditation

Pour terminer, dans un tout autre genre mais tout aussi agréable pour méditer, vous trouverez le BackJoy. Ce siège ergonomique a été élaboré par un collège de médecins et un sculpteur pour faciliter la bascule du bassin et soulager les lombaires. Le poids sur les genoux est lui aussi allégé. Doté d’une hanse et d’un poids plume de 450g, il est aussi facile que léger à transporter. Pourquoi ne pas l’essayer ?

 

Voir la sélection Goyavi de coussins de méditation
Voir tous les accessoires de yoga sélectionnés par Goyavi

Je fais le test pour bien choisir mon coussin ou mon banc de méditation

Vous avez aimé l’article ?
Faites-le nous savoir en le relayant ou en le commentant. 
Nous saurons ainsi que c’est le genre de contenu que vous appréciez et que vous recherchez.

je fais découvrir ce produit à mes amis

Les commentairesVous devez être connecté pour ajouté un commentaire