BloGoyavi, le blog des acteurs du bien-être

Coussin de yoga ou banc de méditation : que choisir pour ma relaxation ?

Centres d'intérêt : yoga, relaxation, méditation
Publié le
  • Coussin de yoga ou banc de méditation : que choisir pour ma relaxation ?

Chaque cours de yoga comporte usuellement une séance de méditation. Si le pratiquant de yoga peut la réaliser à même le sol ou sur un tapis de yoga, il existe cependant diverses solutions d’assise (coussin de yoga, banc de méditation, shoggis, sièges ergonomiques) pour que cette phase de relaxation se passe dans les meilleures conditions.

 

En effet, même si votre séance de méditation est de courte durée, prendre soin de votre confort en renforcera les bienfaits : non seulement cela vous évitera des douleurs inutiles, mais cela libèrera aussi votre esprit de la focalisation sur la douleur - focalisation qui ne manque généralement pas d’arriver quand on a mal. Ainsi délivré, votre esprit pourra davantage se vider et s’abandonner pour un véritable moment de détente et ressourcement.

 

Option confort ou minimalisme ?

Ainsi, deux options s’offrent à vous :

  • Soit vous détournez de sa fonction première un autre accessoire de yoga, comme le bloc de yoga (c'est-à-dire une brique ou plaque de yoga) ou comme le bolster (également appelé rouleau de yoga ou traversin de yoga) pour l’utiliser comme siège. Vous réduirez ainsi la dépense et c’est autant de matériel en moins à transporter avec vous quand vous vous déplacez. L’inconvénient est néanmoins qu’il vous sera plus difficile de trouver la bonne posture, mais c’est tout à fait réalisable quand on connaît bien son corps et qu’on sait tenir son dos bien droit.
  • Soit vous adoptez un « vrai » coussin de yoga ou toute autre solution que vous trouverez parmi les nombreux coussins et bancs de méditation : zafu, coussin demi-lune (également appelé coussin fuzen), coussin de méditation en croissant, shoggi, banquette de méditation… La variété ne manque pas ! C’est ici que quelques conseils peuvent s’avérer nécessaires…

 

Choisir en fonction de sa position préférée

La première chose à prendre en compte est la position dans laquelle vous vous sentez le mieux pour vous asseoir au sol :

  • Si votre position préférée est en seiza, c’est-à-dire à genoux assis sur les talons, optez plutôt pour un banc de méditation ou un shoggi qui vous permettront plus facilement de rabattre vos pieds vers l’arrière.
    Ceux qui ont des douleurs aux chevilles ou aux genoux les apprécieront également car ils évitent davantage l’écrasement des pieds que sur un coussin de méditation standard.
  • Si votre position préférée est accroupie ou l’assise à califourchon, adoptez un coussin de méditation haut (que nous évaluons en toute subjectivité à partir de 15 cm de hauteur) à très haut (coussin de 18 cm de hauteur ou plus).

    Pour bien prendre conscience des différentes hauteurs et de leur conséquence sur votre assise, regardez par exemple le CLASSIC MAXI de 18 cm de haut et comparez-le au CLASSIC YOGA de 7 cm.

    Si malgré votre haut coussin de méditation vous continuez de pencher vers l’avant ou que vous sentez vos hanches verrouillées, ajouter un ou deux autres coussins fins au-dessus pour donner davantage de « mou » et de souplesse à vos jambes. L’important ici sera de trouver pour vous la bonne hauteur.

    Privilégiez également les formes ovales comme le coussin de méditation CLASSIC OVAL de 21 cm de Lotus Natural. Vous pourrez ainsi plus facilement glisser vos pieds sur le côté.

 

Voir la sélection Goyavi de coussins et bancs de méditation
Voir tous les accessoires de yoga sélectionnés par Goyavi

Je fais le test pour bien choisir mon coussin ou mon banc de méditation

Vous avez aimé l’article ?
Faites-le nous savoir en le relayant ou en le commentant. 
Nous saurons ainsi que c’est le genre de contenu que vous appréciez et que vous recherchez.

je fais découvrir ce produit à mes amis

Les commentairesVous devez être connecté pour ajouté un commentaire